FERMÉ: Cette discussion est terminée. Merci de votre contribution!

Oui

par Pierre-Marc Tousignant,

Quand on parle de participation citoyenne, il faut aussi prendre en compte la façon de poser les questions ou la manière de donner rendez-vous aux intéressés.

Il y a eu une rencontre concernant l'avenir du Musée de la Pulperie, cette année.

Si je vous disais que seulement 9 personnes dans une ville de plus de 100,000 habitants se sont présentés, qu'en penseriez-vous?

Si j'ajoutais que parmis ces 9 répondants, seulement 2 s'y sont présentés dans l'intérêt muséal, historique et culturel, on est en droit de se poser la question, à savoir si l'intérêt publlic est nul envers les institutions ou bien si la présentation du sujet était appropriée aux besoins réels de la situation?

Voilà pourquoi je crois que les consultations sont plus ou moins réalistes. Je ne pense plus y participer dans l'avenir.


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager le lien par courriel